Histoires Taurens

Histoire, culture, récits Taurens.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Hurans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mamie Razkan
Admin
avatar

Nombre de messages : 241
Localisation : Haut-Roc
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Hurans   Ven 11 Sep - 10:14

Les hurans (quilboars) sont, avec les centaures, les principaux ennemis des Taurens. Ils ressemblent à un croisement entre un sanglier et un nain. Qu'ils soient éclaireurs, chamans, mages ou guerriers, les Hurans ne sont d'aucune pitié lorsqu'ils rencontrent un étranger, surtout lorsqu'il s'agit d'un tauren. Les hurans détestent également les orcs qui les ont chassés hors de Durotar et des Tarides.



Les hurans sont, d'après la légende, les descendants du demi-dieu sanglier Agamaggan, mort lors de la Guerre des Anciens. Que cette information s'avère être la vérité ou non, les hurans vénèrent tous le demi-dieu sanglier.

Ils ont depuis des générations le contrôle du Ravin de Ronce-Lame, à proximité du Mesa de nuage rouge. Il est donc tout naturel que les hurans capturent les jeunes taurens. Récemment, Cairne Sabot-de-sang à ordonné l'exécution et le bannissement définitif des Hurans de Mulgore.

Différents types de Hurans existent. Mais le plus grand territoire des hurans est sans conteste la région composée du Kraal de Tranchebauge et des Souilles de Tranchebauge. On raconte que c'est ici que serait tombé le légendaire Agamaggan, et que de son cadavre seraient nées les immenses ronces qui infestent certains lieux des Tarides. Si les hurans sont principalement divisés en deux tribus rivales, les Dos-hirsute et les Tranchecrin, les Tranchebauges sont dirigées par le Clan de la tête de mort, qui auraient paraît-il pactisé avec des agents du Fléau...

Enfin, les hurans ont asservis des sangliers (leurs probables cousins) dont ils font des familiers gardiens.

Les hurans peuvent être aperçus dans les régions des Tarides, de Mulgore ou de Durotar, et plus particulièrement dans le Ravin de Roncelame

Extrait de wowwiki.com


Dernière édition par Razkan le Mer 7 Oct - 11:05, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamie Razkan
Admin
avatar

Nombre de messages : 241
Localisation : Haut-Roc
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Hurans   Ven 11 Sep - 10:14

Hurans (ou Quilboars)

A l'époque de la Guerre des Anciens, lorsque la Légion Ardente souilla pour la première fois le monde de son empreinte, le Vénérable Cénarius voyagea jusqu'aux terres des Trolls pour y chercher le soutien d'Agamaggan, le demi-dieu sanglier.



Ce dernier ayant constamment la panse remplie de chair Troll, il ne montra d'abord aucun désir de rejoindre les elfes dans la Guerre des Anciens. Il ne fut convaincu que lorsque Cénarius le persuada que toute vie disparaîtrait si la Légion venait à remporter le conflit. Seule la crainte de perdre sa chasse gardée entraîna Agamaggan jusqu'aux conflits entourant le Puits d'Éternité.


Bien que le colossal verrat péri dans le combat, ses actions ont grandement contribué à la sauvegarde du monde d'Azeroth. A l'endroit même où le géant avait expiré, là où son sang s'était répandu, des vignes de ronces-épines massives poussèrent bientôt, rien ne pouvait arrêter leur croissance désordonnée.

Les Hurans, qui se considéraient déjà comme la progéniture mortelle du dieu puissant, vinrent en masse pour occuper la région qu'ils jugeaient être leur sainte terre. Dans le tumulte de leur installation au sud des Tarides, les Hurans durent lutter âprement pour survivre dans une région désertique qui offrait peu de ressources. Forcés à combattre pour leur survie et pour étendre leurs terres, ils affrontèrent tant les Tauren que les centaures du clan Rochelance.

Face à ces adversaires organisés et puissants, les Hurans développèrent leurs stratégies de combat et devinrent des guerriers agressifs et efficaces. Les attaques hurans sur les villages de la Horde deviennent toujours plus pressantes et dévastatrices, et certains prétendent mêmes que des plans de conquêtes plus vastes encore fourmillent dans les têtes des chefs hurans.

Le coeur des colonies Hurans est désormais connu sous le nom de «Tranchebauge», et seuls les aventuriers les plus intrépides se risquent dans cet enchevêtrement de ronces. Conquis par la "vieille femme", Charlga Trancheflanc, encore en charge de sa défense, le lieu est une véritable cité souterraine.

Quant à celui que l'on soupçonne d'être à l'origine de ce que les autorités de la Horde estiment être un renouveau de la puissance hurans, il ne serait autre qu'Amnennar le Porte-froid, une liche qui userait de ses pouvoirs pour maintenir les chefs hurans sous sa coupe.

Source :
Duché d'Aarkonie, auteur: Sokkar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FlashNain



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 24/09/2009

MessageSujet: Re: Hurans   Jeu 24 Sep - 4:44

J'ai une question (qui n'aura peut être pas de réponse) :

D'après le récit au dessus, ce serait le corps du demi-Dieu Agamaggan qui aurait donné vie aux ronces présentes au Krall et des Souilles de Tranchebauge. Mais comment y serait-il parvenu ?

La bataille des anciens a eu lieu entre l'actuelle Azshara et le Mont Hyjal donc en gros en périphérie d'Orneval.

Est-ce Cénarius qui l'aurait renvoyé chez lui à la fin de la guerre à titre postume ou est-ce une erreur ? (Ou n'ai-je rien compris ce qui est aussi une possibilité)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamie Razkan
Admin
avatar

Nombre de messages : 241
Localisation : Haut-Roc
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Hurans   Mer 7 Oct - 11:14

Il y a là d'excellentes questions Smile

L'hypothèse que Cénarius aurait renvoyée Agamaggan chez lui pour sa contribution est possible mais rien ne le précise si clairement, ce n'est pas une erreur, c'est une hypothèse.
Je propose mon hypothèse : Les tarides sont dans la périphérie d'Orneval, le combat à put avoir eu lieu, là où est mort Agamaggan, tout simplement. Son sang empreint de magie à du développer les formes d'épines et de ronces. Il y a des géomencien Hurans, ce qui laisse possible qu'ils puisent dans la magie de leur terre sacrée où est mort leur Demi-Dieu.

Je vais faire une recherche pour essayer de trouver des réponses précises et vérifier ces élèments.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hurans   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hurans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Histoires Taurens :: Races d'Azeroth-
Sauter vers: