Histoires Taurens

Histoire, culture, récits Taurens.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Poker de Magatha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mamie Razkan
Admin
avatar

Nombre de messages : 241
Localisation : Haut-Roc
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Le Poker de Magatha   Mer 16 Nov - 19:54

[Un récit de 2007, époque où Razkan en diplomate essaye de comprendre les intrigues de Magatha Grimtotem]

Le Poker est un jeu de cartes formidables. Il a fait le succès des tripos de Cabestan puis de Gadgetzan avec le célèbre Azeroth Poker Tour. Le champion gobelin de Gadgetzan est bien sur Garycck Bruelle, ses mains ne tremblent pas, son regard est avisé et avec sa mèche rebelle légèrement cuivrée, il séduit par son jeu.



Un grand champion très chanceux jusqu'à ce que ses pots de vins aux arbitres soient révélés de même que sa lotion capillaire pour tenir sa rare mèche éveillée. Ceci provoqua le départ des gnomes de l'association d'Azeroth de Poker, sans doute pour les deux raisons. Un peu de tricherie et beaucoup de jalousie. La corruption est un sport, la tromperie reste mal-perçue à ce niveau de compétition. Il est devenu troubadour à Hurlevent, une belle voix parait-il mais le crâne sans poils.

Faucher dans mon élan que j'espérais sublime, cherchant visiblement un brelan par les mages et pourquoi pas une suite de mages de Dalaran, j'indiqua au courtier qui distribue les cartes que je passa mon tour, un peu dégoûtée mais surtout fatiguée.

En voyant cette scène de mes yeux, le temps où j'étais marchande nomade pour le Cartel me revient en souvenir. Le temps de l'insouciance, de ventes de produits frais aux caravanes des Tarides, des Milles et des Salines. A y réfléchir, c’était tout aussi difficile que l'ambassade de Cairne à Lune-d'Argent, qui est une vie de luxe, de murs fraîchement tapissés, de miroirs et de lustres en verreries dorés mais avec un cortège de riches comploteries.

En parlant comploteries, difficile d'oublier Magatha du clan Grimtotem, elle a ce regard sinistre mais elle m'est sympathique. Après tout, ne sommes-nous pas tous deux Matriarche de nos clans ? Deux taurens avisés en politique et au regard déterminée ? Un raccourci facile, je l’admets.

Le clan des Aigles de la terre, ce n'est que quelques familles pacifiques, je suis certes ambassadrice mais son clan à elle est puissant et puis elle est très influente. Rien de comparable, en fait. Il y a bien ma soeur Razaka pour penser que nos clans devraient s'allier. " On se fera avaler" lui repondis-je. Elle ne broncha pas, elle sait comme moi que si nos deux clans défendent les traditions et les coutumes de notre peuple, leur organisation est une machine de guerre, une machine politique immense qui s'étend de Feralas aux Serres. Que fera t-on sur notre Mesa ? Servira t-on d'alibi pour les Grimtotems ? Lui montrer le serpent fauchant un moustique me suffit comme démonstration. Puis de toute façon, certains me haïssent.

Il y a bien Blackpelt Tresses-noires, il faudra un jour que je la prenne dans mes bras. Cela fait si longtemps que j’aurais du le faire, pas pour la récompenser, plutôt en signe de respect. Elle m'a été très utile, pour moi, pour les liens du clan dans ma région avec les enfants de Magatha, surtout que je venais juste de rompre l’alliance séculaire avec son clan. Je n’est jamais été très expressif, très tendre, je n'aime pas les esclandres. Mon époux Ventdeplaine reste silencieux mais je sens que sa pensée est mienne. Mais il faut dire qu’il n’a pas besoin de m’être utile ; c'est sûrement pourquoi mon cœur vibre en lui, il bat lentement comme rassurée.

Magatha aime aussi le Poker, et elle y joue avec passion.
Pas besoins de cartes pour elle, il suffit de jouer avec les peuples.
Vouloir l'indépendance des taurens vis à vis de la Horde.
Et soutenir en même temps l'intégration des réprouvés dans la Horde et celle de leur nouveaux et fidèles alliés elfes pour mieux affaiblir la prépondérance de la Horde en Kalimdor.
Puis accentuer les provocations entres les nations.

Son jeu est subtil. Dans le chaos des luttes que mènent la Horde, ses chefs se démènent et innocemment, elle peut dire à mon calme peuple que tous ses conflits, toutes ses guerres qu'elle entretient discrètement, pourront se terminer, si nous reprenons notre liberté. Je crois qu'au fond sa présence au Pitons en est la meilleure illustration. Un jeu savamment calculé qui joue des rapports de forces internes à la Horde pour avancer sa mise sur mon peuple. Par chance, sur la table de jeu, le courtier Cairne surveille. Mais il est fatiguée, trop même. Il sait que les esprits de nos ancêtres vont le rappeler dans quelques révolutions lunaires et que son fils, le bon Baine n’a pas sa succession bien assurée.

A la rencontre de ces Elfes de sang, souvent raciste, au verbe parfois blessant mais souvent plaisant, la certitude d'aider ce peuple est une évidence.

Si Cairne et plus globalement, la Horde de Kalimdor n'aide pas le Quel'Thalas, c'est encore Sylvanas qui tirera tous le profit de leur amitié et Magatha aura son influence renforcer via elle. Je ne veux pas empêcher ce qui me semble logique par la géographie. Ils ne contrôlent qu'une fine et délicate partis de leur terres ancestrales et de facto le Lordaeron et le Quel'thalas au regard de l'histoire, sont naturellement d'excellents alliés. Il ne faut surtout pas l'empêcher, il faut même restaurer leur grandeur passée à la condition même que nous autres, de la Horde de Kalimdor, venons souder de nos grands bras cette entraide. Sous peine de voir Magatha continuer à se renforcer et un jour, nous diviser. Il faut qu’on prenne nos responsabilités.

Sortons de cette pensée, elle n'est que fugitive, je dois y repenser plus en détails, trancher aussi mes idées, les affinés. Puis, la partie n’est pas finit, elle ne fait que commencer.

"Courtier ? Trois cartes, je vous prie."

Mon visage se défigura, mon jeu de cartes n’avait rien d’optimiste. Une nouvelle fois, cette impression que les cartes reflétaient ma vie. Un flottement de solitude, aucuns supporter pour m’encourager. Une nouvelle fois, c’est mon banquier qui va se régaler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Poker de Magatha
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Règles du Ramponneau (Poker Texas Hold'em) sans limite
» URGENT !!! BWIN POKER HERO : besoin d'aide !!
» [FINI] Petite soirée poker entre amis
» tournoi de poker au profit du téléthon.
» Poker en ligne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Histoires Taurens :: Récits et créations de joueurs-
Sauter vers: