Histoires Taurens

Histoire, culture, récits Taurens.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Recueil de proverbes et rites taurens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mamie Razkan
Admin
avatar

Nombre de messages : 241
Localisation : Haut-Roc
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Recueil de proverbes et rites taurens   Jeu 28 Juil - 18:00

Les Vœux de la Terre Mère

Recueil des Rites Taurahiques




Préface d’un des auteurs

Ce Recueil à était écrit et édité par beaucoup de civilisations curieuse de la culture Taurens, des Nains, des Réprouvés, des Elfes de Sang ou de la Nuit, des Orcs, des Humains également comme moi etc. etc.…. Tout sauf des Taurens. Car les Taurens ont, justement par culture, la particularité de n’avoir aucun écrit officiel de leur « lois et coutumes » , ce peuple Sage ( nous parlons ici par généralités car un Taurens n’est pas forcément plus Sages que parfois certains Orcs mais l’on rentrerai la dans l’étude de cas particuliers ) n’a jamais éprouvé le besoin d’écrire, ils savent ce qu’ils doivent faire, ils connaissent leur codes et leur rites et parfois si il ne savent pas, ils demandent aux plus sages, à leur anciens, à leur frères et sœurs, à leur communauté.

Ce Recueil donc n’est qu’une étude et un aperçu pour les autres espèces et culture d’Azeroth qui désirent en connaîtrent un peu plus sur les Taurens avec quelques explication des similitude et approche par rapport aux autres cultures.

Bien entendu ce recueil à était conçu avec l’appui et l’aide de ce peuple vénérable et humble, nous remercierons particulièrement Baine SabotsDeSangs et ainsi que plus récemment Blackhard SombresPoils. Comme à la manière des Taurens peut-être dois-je remercier le Cataclysme pour m’avoir donné la chance de les avoirs rencontrés mais je vais avant tout les remercier eux pour leurs nombreuses histoires et explications, j’ai souvent discuté avec ces deux protagonistes et je suis fier d’avoir pu m’entretenir avec eux.

En espérant que ce recueil vous satisfasse, je n’ai plus qu’une chose à vous dire, une chose que Baine me donna un jour en conseil, un grand conseil qu’il tenait lui même de son défunt père : « il faut toujours bien terminer ses légumes ! »

A.W.


Les Proverbes

Nous nous sommes aperçu que les Taurens aiment parler de façon « codé » de façon poétique ou non car ils vont à l’essentiel et la simplicité. Mais la simplicité Taurens n’aura pas la même valeurs que la simplicité Elfiques ou Humaines.

Voici donc dans cette partie les différents proverbe Taurahe et leur significations général, bien qu’il est important de noter que celle-ci peuvent différer suivant le contexte et la situation.


« Si le Kodo n’écoute pas, laisse le avancer, il apprendra à voler »
Se dit d’une personne têtue qui n’écoute pas les bon conseils qu’on lui donne pour éviter de foncer tête baisser vers peut-être un danger, la sagesse Tauren veux alors dire ici qu’il vaux mieux la laisser aller aux danger et que (peut-être) il en ressortira avec de nouvelles connaissance et de l’expérience. Ce proverbe est évidemment plein d’humour car au sens littéral un Kodo n’apprendra Jamais à voler bien que ce principe soit le doux rêves de nombreux Taurens !

« se prendre les sabots dans les cornes »
Se dit d’une situation complexe et qui demande à prendre du recul, sinon on finira inévitablement « les sabots dans les cornes » ce qui est une situation plutôt inconfortables si on la prends au sens littéral mais qui à également tout son sens également au sens figuré.

« parfois le vent, n’en est pas »
plusieurs sens :
-se dit après une flatulence, et a donc ici une connotation très humoristique.
-se dit des choses dont il faut se méfier de leurs apparences.

« tant va le Tauren à la chasse, que le loup vole la besace »
est dit aux jeunes Taurens qui se font voler leur gibier alors qu’ils étaient occupé a traquer encore d’autres proie. Mais c’est un proverbe qui peut bien sur être sorti dans beaucoup d’autres situation dans lequel l’appât du gain est perçu. Car le sens final veux bien sur dire qu’il ne faut jamais en vouloir plus que ce que l’on à déjà car on aura peut-être ni le temps ni les possibilité de s’occuper de ce que l’on possède déjà. C’est apprendre à ne pas être gourmand sinon, comme il est dit dans le proverbe de façon littéral, d’autres vont convoiter ce que l’on a en trop.

« le totem sait la pluie et le beau temps »
ce proverbe est difficile à appréhender même pour certains Tauren, mais en finalité très simple, en regardant la tête d’un totem, on finis en fait sans s’en rendre compte à regarder au loin dans le ciel ( à moins bien sur d’être au pied du totem mais il s’agit la d’un autre proverbe ) et les plus habitué à leur environement sauront deviné le temps qui arrive dans l’heure à venir. De plus certains avec humour disent également que le totem à toujours un « temps » d’avance sur nous, placer plus haut que nous tous, il reçoit toujours la première goutte de pluie.


« le totem n’a pas besoin de t’avoir à ses pieds pour te dire le temps qu’il fait »
Je ne vais pas plus en dire car cela répète et rejoint le proverbe au dessus, mais toutefois ici je peux vous dire que ces deux proverbes peuvent tout a fait se retrouver dans d’autres situation en parlant par exemple de personnalité « haut » placé par exemple.
Et les Taurens dans leur culture estiment qu’ils n’ont en effets pas besoin d’être à genou face à une personnalité tel un roi ou autres, pour se faire entendre dire les choses que cette personnalité aurait à leur dire. Comme quoi, toujours dans l’humour, les proverbes Taurens paraissent bien mystérieux mais finalement son rempli encore une fois plein de sagesse et de simplicité.


« la flèche ne te doit rien »
Dans un contexte de Chasse, signifie que même si l’on tue une proie de nos propres flèches, ce n’est pas pour autant que cette proie nous appartient. Les Taurens on un sens de la propriété très différents de toutes autres cultures, pour la plupart en effets il ne s’estiment propriétaire de rien, limite même pas de leur propres corps d’après certains témoignages reçues. Mais depuis leur sédentarisation ils apprennent lentement à appréhender ce concept pour eux nouveau de propriété et c’est un éléments de leur culture qui peut tendre à disparaître.

Les Rîtes

Les Taurens parlent de la Terre-mère (Terazanne ), mais pas que, ils parleront principalement d’équilibre de celle-ci, car évidemment ils vivent sur elles et les nourrissent mais ils respectent également le Soleil ( An’she ) qui leur donne la lumière, la vie, et enfin la Lune sa sœur ( Mu’sha ) principalement respecter par les druides. Ils vont également respecter les éléments qui constituent leur environnement, puis la faune et la flore, il vont également aller jusqu'à respecter leur ennemis. Les Taurens au final respectent tout et tendent au possible à maintenir un équilibre dans leur actes. Par respect bien entendu entendons nous qu’ils s’agit constamment de respect de l’équilibre selon les vœux de la Terre-mère.

C’est à dire que par exemple si un ennemi vient à détruire un troupeaux de Kodo, ils vont évidemment s’en défendre par souci d’équilibre, car le troupeaux étaient probablement vitale à une tribu, à une meute de loups, à la végétation qui va proliférer en masse si il n’y a plus de brouteur en masse… bref très peu pense à toutes les conséquences qu’il peut y avoir, conséquence désastreuses parfois, les Taurens eux ils y pensent. Et ce n’est pas par vengeance si ils vont alors tuer l’ennemi, non, il iront tuer l’ennemi si celui ci ne veux entendre raison par un autre moyen. Mais pourtant les Taurens respecterons l’ennemi, et Comment ?

Hé bien simplement en pensant eux même qu’ils ont leur part de responsabilité dans tout cela, que peut-être ils aurait pu éviter tout, et les Taurens en ressortiront alors probablement plus grands, et avec une leçon à retenir pour eux même et en remercieront l’ennemi de leur avoir fait prendre conscience de leurs propres erreurs et faiblesse.

Le Tauren ne tue pas par vengeance, il tue par nécessité et tentera d’en rester le plus humble possible, il n’ira pas se vanter volontairement ou directement de ses victoires face à l’ennemi, ce doit être les autres qui le remarque et le proclame à sa place.
Un Tauren se veux être un grand chasseur comme pour la plus part et cherche évidemment le trophée, mais le trophée qu’il remporte c’est pour l’offrir à quelqu’un ou quelque chose en remerciement.

Après avoir énoncé ces quelques généralités nous allons maintenant procédé aux rites les plus pratiqué et les plus répandu parmi les tribu Tauren, car ils existe en vérité autant de rites que d’action et que de tribu. Autant dire une infinité, puisque tout est rites dans la vie d’un Tauren, de sa naissance à sa mort, tout est voué à l’apprentissage, aux remerciement et à la conservation de l’équilibre selon toujours les vœux de la Terre-mère.

De la grande chasse, au simple dîner, il existe un rite, certains ethnologue s’amuse même à raconter que dans certaines tribu, ils existeraient des rites pour faire ses besoin, ce ne sera en tout cas pas le thème dans ce recueil.

Le rite de réunion

Lorsque les Taurens veulent se rassembler et parler ensemble sur des projets, des idées, des problèmes ou tout autres sujets qui nécessitent de se rassembler en famille, entre amis ou entre chefs, ils vont procéder à des coutumes bien précises et qui se retrouvent à quelques variantes prêt dans de nombreuses tribu.

Voici comment cela se décompose :

-Un feu doit être allumer avec une prière
-parallèlement un calumet est préparé
-l’on peut procédé aux échange de paroles, le calumet revenant à chaque fois à celui qui à la parole
-une fois la réunion fini, on se remercie et le feu est éteints avec une prière.



Ceci paraît d’une grande simplicité or, nous n’avons par encore précisé de quel type de réunion il s’agissait, ni entre qui, ni pour quel sujets, ni avec combien de personnes.

Tout autant de paramètres que doit prendre en compte celui qui à la charge de préparer cette réunion.

De plus il faut savoir que les Taurens aiment donner des noms précis à toutes ces étapes, le feu par exemple pourra s’appeler « un feu d’amitié » pour une réunion simple entre amis ou bien « un feu de l’espoir » pour un problème inquiétant à gérer dans une tribu. Il n’y a pas de réels règle encore une fois bien précise, les Taurens laisse au final constamment parler leur cœur et leur imagination pour aller de façon « psychologique » au nom le plus en équilibre avec le thème.
En ce qui concerne la prière nous verrons cela dans un autre chapitre dédié justement aux prières, mais la encore celle ci varie en fonction de la situation.

Le calumet lui variera par contre en fonction également du nombre de participant à la réunion, et même si l’objet en lui même sera le même, il ne portera pas le même nom à la manière du feu de réunion. On entendra parfois parler par exemple de « calumet de la paix » souvent accompagné d’un « feu de l’espoir » et d’une « prière d’unification » , c’est une configuration utilisé entre deux tribu ennemi qui tentent de se rapprocher, c’est une réunion entre deux chefs principalement et un chaman ou un druide pour la préparation.

Comme vous pouvez le constatez donc encore une fois, tout peut parfois, pour quelqu’un qui découvre ce genre de rites, paraître improvisé, or il n’en ai rien, il n’y a simplement rien d’écrit et d’officiel comme nous en sommes habitué dans nos autres contrées Humaine ou si j’ose dire plus « civilisé » mais ce terme est insultant car au final il nous paraissent tout autant voir plus civilisé en certains points.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Recueil de proverbes et rites taurens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Proverbes / Opinions / Déraison / Citations
» Dauphiné : proverbes
» "Last Rites"
» petit recueil d'impasses et de chemins tordus
» Recueil de prières aristotéliciennes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Histoires Taurens :: Parchemins de la foi-
Sauter vers: