Histoires Taurens

Histoire, culture, récits Taurens.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Redrocks, un conte tauren.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mamie Razkan
Admin
avatar

Nombre de messages : 241
Localisation : Haut-Roc
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Redrocks, un conte tauren.   Mar 9 Aoû - 23:50

Mamie Razkan avait pris le temps de publier dans les gazettes neutres des gobelins, le compte rendue d'une soirée aux Pitons avec le récit d'un conte tauren. Après-tout, elle ne voyait pas bien ce qui pourrait perturber ses paisibles journées à venir. Il s’agit de l’histoire du géomancien, Redrocks.

Citation :
Redrocks, un conte tauren

« Je vous remercie d’être présents aux Pitons. Je salue la matriarche Akeiliath et son clan des sables-totems de leurs soutiens pour l’organisation de cette soirée. Je suis heureuse de voir des aventuriers de la Ligue séparatistes, ce soir. Je remercie le clan Hache-Sanglante et tous les autres clans et curieux présents aux Pitons ».

Puis, le frère Zangen alluma le bucher pour saluer, la Terre-Mère. La matriarche remercia les esprits dans cette époque troublée. Le conte commence là :

"J’ai décidé de vous raconter l’histoire du géomancien Redrocks, un ancêtre des Milles Pointes. Un voyageur originaire des vents du sud qui est arrivée dans l’ancienne Mulgore. J’ai connu Redrocks bien avant de combattre aujourd’hui, une forme de corruption... les rides du temps ! Je vous prie de me suivre en marchant jusque dans la plaine de Mulgore.

   Le voyage du Géomancien Redrocks jusqu’en Mulgore, c’était dans une lointaine époque où les Pitons n’avaient pas encore d’ascenseurs, juste quelques tipis et des wyvernes. Ce totem est présent depuis des années, les plus anciens le nomment le Thunder-Furie en référence au nom en vieux-Taurahe de la capitale et en référence aux Harpies Furies-des vents qui menacent le nord de Mulgore de leurs éclairs et arrogances verbales.

Redrocks était un de ces premiers voyageurs aux Pitons. Il essaya d’étudier la région et ses éléments. Quand il est arrivé en Mulgore, Redrocks n’était pas chaman. En tout cas, les chamans des anciennes tribus nomades l’avaient rejeté des Milles Pointes car ils s’intéressaient de trop près à certaines magies en sortant de la voix des cornes sages. Son titre de géomancien tel un vulgaire et putride Quilboar l’avait motivé à retrouver son honneur par le savoir des éléments.

Il voyait depuis son lointain périple depuis le sud, les violentes colères de la Terre-Mère vers les montagnes. En tant que géomancien, il y avait plus que de la curiosité mais le moyen de se rapprocher des esprits. Il continua alors son voyage. Redrocks continua de parcourir, la plaine dorée, cette magnifique étendue herbeuse idéale pour voyager loin, se rafraîchir longtemps et reposer son kodo rapidement. La fatigue avait affaibli ses sens. Mais il voyait au loin, les montagnes se rapprocher de son regard. La Terre-Mère semblaient avoir de larges épaules dans ce coin de Kalimdor. Ces épaules semblait agréables et l’intéressaient.

La Terre-Mère semblait en colère car elle pleurait de grandes larmes au loin dans la plaine. Redrocks avait trouvé dans les collines de Bael’Dun, un curieux bâton de métal qui n’avait rien de tauren mais était pratique pour dégager les écureuils de ses sabots. Il utilisa ce bâton en le brandissant vers le ciel puis observa les noirs nuages se rapprocher.

Il ferma les yeux puis chercha avec calme à communier avec les esprits. Il entendit le grondement même du ciel ! son bâton explosa en morceaux ! Il essaya de reprendre ce qui en restait mais d’un coup, sa main fut légèrement brulée. Surpris, Redrocks pensa que la Terre-Mère voulait se venger de sa fainéantise à chasser les faibles écureuils avec un si solide bâton. Il récupéra, les petits métaux pour en faire un collier. Cela serait utile à échanger avec de futurs marchands.

Redrocks était à la fois, un sorcier étrange pour son peuple mais avait eu aussi à l’âge de devenir adulte, le totem-rapace. La tribu soulignait à la fois son avidité pour la magie venue des cieux et son avidité à garder, la plus grande part de la chasse. Il portait un manteau de plume et une coiffe avec des plumes de rapaces.

Le sorcier tauren s’installa en hauteur sur ce rocher, le plus visible de la région. Il deviendrait un illustre géomancien. Il serait respecté par les anciens à peine compétents pour pleurer sur les morts contre les centaures. Il était convaincu de pouvoir tirer, la plus grande énergie et puissance des éléments.

Il attendit une décade avant de revoir, la colère dans les nuages. Quand cet illustre moment arriva, il se redressa prolongeant ses mains en direction du regard de la Terre-Mère. Celle-ci y répondait avec la plus grande férocité ! Partout autour de lui, le ciel se mit à s’électriser, à bouger, à grogner. Son collier s'agitait étrangement.

« BOUM ! BOUM ! » Un gigantesque éclair frappa Redrocks deux fois ! Il disparut soudainement !

<silence> La légende raconte...que quelques élémentaires parcouraient encore le sommet du rocher pendant plusieurs années. La légende...raconte qu’on vit, l’éclair jusqu’au Serres-Rocheuses.

Mes souvenirs racontent que les chamans qui s’occupent du cimetière des esprits du peuple tauren donnèrent le nom des « Rochers Rouges » à la région car ils y trouvèrent des petits rochers rouges éparpillés un peu partout. Il y avait des plumes de rapaces qui devaient venir des oiseaux du coin selon le rapport des experts du cercle terrestre. Après des années, il y avait encore des petits blocs de métaux retrouvés sur le sol. Ils devaient servir pour des anciens rites selon le rapport des experts druidiques. Aujourd'hui, les chamans des rochers rouges continent de célébrer, la mémoire des esprits de notre peuple.

Alors, que reste t-il de l'esprit de Redrocks ?

Le souvenir de son esprit permet de se souvenir des leçons du passé pour le présent. Sachons méditer sur les moyens de ceux qui sont en quête du savoir et de la magie. Sachons, transmettre l’histoire des rochers rouges.

Je vous remercie de votre écoute. Por-Ah".


Mamie Razkan, druidesse de la serre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Redrocks, un conte tauren.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Story] Le Conte de Sahmad : Podcast n°5
» [Story] Le Conte de Sahmad : Podcast n°6
» [Kaguya-Hime] - Le conte et... une seconde, WHAT!?
» Traduction Conte Français=>Allemand "URGENT"
» Petit Conte de Noel ^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Histoires Taurens :: Récits et créations de joueurs-
Sauter vers: