Histoires Taurens

Histoire, culture, récits Taurens.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [Warcraft Chroniques] Maraudon et l'éveil des centaures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mamie Razkan
Admin
avatar

Nombre de messages : 241
Localisation : Haut-Roc
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: [Warcraft Chroniques] Maraudon et l'éveil des centaures   Mar 23 Aoû - 17:43

Maraudon et l’éveil des centaures

1100 ans avant la porte des ténèbres

Pendant des milliers d’années, les taurens nomades arpentèrent les forêts luxuriantes de Kalimdor, vivant en harmonie avec la nature et les éléments. Parmi les nombreux pays que les tribus visitaient, une en particulier devint une terre sacrée pour tous les chamans taurens. Elle s’appelai Mashan’she, « métier à tisse de la Terre-Mère », en l’honneur de la déité mythique qui, croyaient-ils, avait créé le monde. Cette prairie verdoyante s’étirait le long des côtes ouest de Kalimdor, coincée entre les jungles de Feralas et les Serres-Rocheuses.

Attirés par de faibles murmures élémentaires, les chamans taurens finirent par être convaincus que la Terre-Mère elle-même vivait quelque part sous la prairie. Ils passèren des décennies à essayer de la réveiller en communiant avec les élémentaires de la région et en procédant à des rituels de célébration.

Ils finirent par atteindre leur but, mais ne tardèrent pas à découvrir que les chuchotements qu’ils avaient entendus ne venaient pas d’une Terre-Mère bienveillante. C’étaient les échos d’une chose bien plus sombre, issue du passé élémentaire violent d’Azeroth. Depuis les profondeurs d’une immense caverne sous la prairie émergea une colossale élémentaire de terre : la princesse Théradras, descendante du chef élémentaire Therazane.
Lors des âges passées, les gardiens avaient emprisonné la plupart des élémentaires dans un autre plan d’existence, mais certains d’entre eux, comme Theradras, avaient échappé à ce bannissement. Elle s’était cachée sous la terre, où elle était tombée dans un profond sommeil. Ces millénaires d’hibernation avaient lentement affaibli la forme puissante de Theradras.

Désormais réveillé, elle se tendit vers les environs verdoyants et aspire leur énergie. Un pouvoir revigorant la parcourut, régénerant sa forme malmenée. Le prélèvement de Theradras laissa d’énormes pans de terre désséchés. Tous les végétaux autour de Mashan’she flétrirent et moururent. Les taurens, horrifiés, désormais contraints de lutter pour survivre, renommeraient plus tard ces plaines ravagées Desolace.
La mort violente et soudaine de cet écosystème se répandit en vagues sur tout Azeroth, et au-delà. De nombreux druides mortels et esprits dans le Rêve éméraude furent sous le choc de cette perte stupéfiante. Un des fils de Cénarius, Zaetar, quitta le rêve pour enquêter.

Tout comme son père, Zaetar arpentait le monde physique sous la forme d’un majestueux demi-cerf. De souples plantes grimpantes et des feuilles luisantes encerclaient ses membres et ses superbes cors. Des dizaines de pousses jaillissaient là où ses sabots touchaient le sol. Avec le temps, elles s’épanouissaient jusqu’à former des bosquets luxurieux.

L’enquête de Zaetar le conduisit dans les cavernes humides sous Désolace, où il découvrit Theradras. Même s’il était au départ déterminé à emprisonner cette étrange créature, il se laisse rapidement séduire par la princesse. Les énergies fécondes volées qui irradaient d’elle le charmèrent, et il fut captivé par sa beauté.
Theradras trouvait elle aussi Zaetar séduisant, et elle résolut de faire tout ce qui était en son pouvoir pour gagner son amour éternel. La princesse élémentaire, qui était intensément consciente de l’influence qu’elle avait sur Zaetar, s’en servit à son avantage. Elle proclama qu’elle n’avait eu aucune intention de nuire à la terre et qu’elle cherchait un moyen de rendre à la région son ancienne beauté. Ensemble, insista-t-elle, ils pourraient peut-être y parvenir.


Zaetar abandonna sa quête initiale et devint le compagnon de Theradras. Il savait que c’était contre-nature, mais il ne pouvait nier l’amour qui s’épanouissait dans son cœur. De cette union interdite naquit une race aberrante. Ils étaient appelés les centaures, et leur barbarisme ferait régner la terreur sur les terres de Kalimdor.
Les centaures compensaient leur manque d’élégance et de beauté par leur force. La partie inférieure de leurs corps, chevaline, leur permettait une grande vitesse de course, tandis que leur torse humanoïde robuste leur donnait une puissance physique incroyable. Cependant, leur penchant pour la brutalité jetait une ombre sur toutes leurs autres qualités.

En voyant les centaures, Zaetar comprit immédiatement la profondeur de son péché. Il essaya de former un lien avec sa progéniture, mais ils ne pouvaient supporter sa présence. Les centaures, constatant le dégoût dans les yeux de leur père, tombèent dans une rage aveugle. Les sauvages hommes-chevaux se déchaînèrent et éliminèrent Zaetar.

La mort de son compagnon brisa le cœur de Theradras. La princesse élémentaire condamna les centaures pour ce meurtre insensé, et ces derniers furent attristés de voir qu’ils avaient blessé leur mère bien-aimée. Ils implorèrent son pardon et jurèrent qu’à partir de ce jour, ils honoreraient et révéreraient leur père disparu. Par la suite, Theradras inhumerait l’esprit de Zaetar dans la grande caverne où elle sommeillait autrefois. Les centaures nommeraient ce site Maraudon, et le traiteraient pour toujours comme une terre sacrée.

Les centaures prolifèrent rapidement et se dispersèrent en Desolace. Ils déchaînèrent leur courroux sur les malheureux taurens qui habitaient la région, les forçant à abandonner leurs foyers. Cependant, les enfants barbares de Theradras ne s’arrêtèrent pas là. Durant des siècles qui suivirent, des bandes de centaures en maraude allient traquer les taurens de Kalimdor, déclenchant une longue et sombre période de guerre entre les deux races.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamie Razkan
Admin
avatar

Nombre de messages : 241
Localisation : Haut-Roc
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: [Warcraft Chroniques] Maraudon et l'éveil des centaures   Mar 23 Aoû - 17:44



Fan art d'un joueur. Theradras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Warcraft Chroniques] Maraudon et l'éveil des centaures
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chroniques de la Fierté Gilnéenne
» Ma galerie Warcraft III
» FLIC Chroniques de la police ordinaire, Bénédicte Des forges
» PKM : Diamant & Perle : Éveil des Légendes
» Réveil de mon lapin ????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Histoires Taurens :: Parchemins de la foi-
Sauter vers: