Histoires Taurens

Histoire, culture, récits Taurens.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Druidisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mamie Razkan
Admin
avatar

Nombre de messages : 241
Localisation : Haut-Roc
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Le Druidisme   Mar 20 Juin - 11:44

La voie du Druidisme

Source :

Duché d'Aarkonie, auteur: Goldwynn


Le Druidisme est une spiritualité naturelle et ancestrale, une philosophie. Il tire son origine de nombreuses croyances elfiques, on ne pourrait ici toutes les énumérer sans peur d'en oublier.

Tenant compte de toutes sources de vie, des messages de la nature ainsi que de la sagesse des ancêtres, le druidisme ne saurait être expliqué par quelques mots seulement, les exigences de cette parution nous y contraignent pourtant. La pratique du druidisme renoue avec les cultes anciens des cycles de la nature en une approche holistique et globale de la vie.

Par ce fait, aucun être humain ne détient la "clé" du Druidisme. Il reste en tous les cas le contraire d'une science dogmatique, d'une pensée élitiste ou raciale. Il s'adresse à tous les êtres de ce monde, du moins à tous ceux en quête de connaissance de soi-même et de la Terre.


Le fondement de la pensée druidique est l’accomplissement de l’harmonie universelle des êtres et des choses dans une réalisation permanente et perpétuelle à la fois. Les druides enseignent l’immortalité de l’âme, en une autre renaissance de l'esprit après la mort corporelle.

La réincarnation ne peut être toujours physique, mais l'esprit demeure vivant. Ce qui donne à certain druide une forme de mépris de la mort. Dans cette conception, certains adeptes du druidisme sont prêts à tous les risques, sans que de néfastes conséquences soient pour eux un obstacle.

Les druides sont des protecteurs de toutes formes de vie quelle qu'elle soit: aussi bien animale que végétale. Les druides "protecteurs" cherchent sans cesse à gagner en sagesse afin de percer les secrets du monde qui les entoure pour mieux agir sur lui et le rendre ainsi davantage bénéfique pour toutes créatures s'y épanouissant.

L'art du combat

Les Druides ne sont pas seulement des êtres de foi et des gardiens spirituels, ils sont également des combattants et prennent part à de nombreuses batailles. Ils utilisent la force de leur volonté et de leur esprit tout en usant de concentration sur les pouvoirs de la terre, les druides peuvent se métamorphoser et user de différents sorts pour se régénérer eux et leurs alliés tout en faisant appel à de nombreux sorts infligeant des dégâts à leurs opposants.

En extérieur, là ou la nature est omniprésente, le druide devient le plus habile des combattants, capable d'apaiser les animaux les plus enragés et d'immobiliser la plus grande des fines lames. Les druides reçoivent un enseignement vaste et infini, la formation druidique ne s'achève jamais...

Bien que seul les Elfes et les Taurens, selon l'ancien droit et d'inénarrables coutumes, soient à même de recevoir le pur enseignement druidique, il n'est pas proscrit aux membres de toutes autres races de tenter d'en acquérir les principes, ne serait-ce que spirituels.


Dernière édition par le Sam 24 Fév - 13:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamie Razkan
Admin
avatar

Nombre de messages : 241
Localisation : Haut-Roc
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Le Druidisme   Ven 22 Déc - 22:21

L'équilibre ( druidisme)

Un Druide de Cenarius du nom de Kramina a écrit:

Philosophie

L'Equilibre est l'avenir du monde et peu le savent
Certains le rompent volontairement et d'autres involontairement
Les premiers doivent être arrêté et les second éduqués
Il appartient à nous, Druides de Cenarius
De rétablir l'Equilibre la où il est rompu et de le maintenir la où il a été rétablit
Pour l'éternité d'Azeroth, qu'Elune et Cenarius nous guident


L'Equilibre:

Cette notion est à la base de la pensée de tout enfant de Cenarius. On a souvent tendance à croire qu'il s'agit de l'équilibre de la nature. C'est le cas en grande partie, mais il faut avoir conscience que l'équilibre existe et doit exister sur d'autres plans. Le plus flagrant, qu'on aurait tendance à oublier, est celui qui existe entre le Bien et le Mal.

L'Equilibre doit être assimiler à une notion de "justice". Mais la où la justice est rendue entre deux partis en conflit, entre une victime et un agresseur, l'Equilibre lui, prend en compte l'ensemble des acteurs d'une situation. Aucun druides, pas même Malfurion, n'y est arrivé complètement à ce jours. Cet idéal n'est peut être tout simplement pas à la portée d'un être mortel.

Il faut aussi considérer aussi le terme de "justice objective" à dissocier avec "justice morale". Ce n'est pas parce qu'un Démoniste s'appuie sur des armes de la Légion Ardente pour se défendre qu'il rompt forcément plus l'Equilibre que le Mage se défendant à l'aide de boules de feu géantes au milieu d'une forêt en saison de sécheresse.

Mécanismes naturels:

Pour ne pas simplifier le tout, il faut arriver à dissocier une rupture d'Equilibre avec un mécanisme naturel. Pour de nombreux êtres vivant, la mort est une étape irrémédiable, ainsi, celui qui tue un tel être ne rompt pas forcément l'Equilibre.

Un des cas les plus surprenant, connu à ce jour, provient de la communauté druidique elle-même. Un druide sous sa forme d'ours, après une très longue errance dans des étendues désertique, aurait dévoré un collègue Tauren vif. Il ne fut pas condamné pour son geste, car tuer pour se nourrir est un mécanisme naturel.

Rupture de l'Equilibre:

Si les deux premiers points sont soumis à méditation, celui-ci a le mérite d'être clair.

Si l'Equilibre est rompu en un point, il est du devoir d'un Enfant de Cenarius de mettre tous les moyens à sa disposition pour tenter de le rétablir.

Il est aussi de son devoir d'élucider la cause de la rupture et d'agir à son encontre en fonction.

La cause rompt l'Equilibre inconsciemment et est en mesure de pouvoir recevoir des enseignements afin de ne plus rompre l'Equilibre. Il faut alors lui dispenser les enseignements.

La cause rompt l'Equilibre consciemment ou n'est pas en mesure de recevoir un quelconque enseignement. Il faut alors l'anéantir sans autre forme de procès, afin de l'empêcher de nuire ultérieurement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Druidisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cours de Druidisme
» Ukoback, druide féral Tank
» [Horde - Chamans et druides] La Marée Tar'gun
» semias ( présentation )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Histoires Taurens :: Parchemins de la foi-
Sauter vers: